Le dernier numéro

Le numéro 24, évoque encore en partie la période inédite que nous traversons.

Sous le titre « Tout va bien, petit, tout va bien » je pointe dans l’éditorial toute la misère du monde en m’inspirant de la chanson du rappeur Orelsan.

Puis, à la rubrique Réflexions, je reviens encore une fois sur la « théorie du complot » dont sont accusés tous ceux qui osent critiquer et s’élever contre la minorité qui nous dirige.

Toujours à la rubrique Réflexions, je tente de donner une définition de la « Politique avec un grand P ». Mais ce n’est que mon humble avis …

Lu ailleurs, sous le titre « Dialogue de sourds« , je publie un article extrait du livre La guerre des mots, combattre le discours politico-médiatique de la bourgeoisie” écrit par Selim Derkaoui et Nicolas Framont publié sur le site Frustrations.

Dans les rubriques habituelles En bref, Kikadit-Kikafait, Le saviez-vous ? et En Macronie, quelques informations que tu avais peut-être déjà … ou pas.

Pour t’évader un peu, des photos prises à différents moments dans le parc de Branféré pas très loin de chez moi.

Pour te mettre en appétit, une petite recette, un sucré salé, la tarte salée aux pommes.

Et enfin, dans J’aime – j’aime pas, j’aime quelques chansons d’Anne Sylvestre qui vient de nous quitter.

Sur le site, depuis la publication du numéro 23 et en dehors du numéro 24 ci-dessous, quelques ajouts : Plus jamais ça, la cotisation sociale, c’est ultra puissant et 217 clichés dans le parc de Branféré.

Le journal des Tamalous – N° 24